Bienvenu !

Quand j'ai commencé à avoir des emmerdes avec ma Tiger (donc, peu de temps après l'achat...), j'ai tout naturellement cherché sur Internet les renseignements qui me permettraient de me démerder tout seul comme un grand. Et surtout de ne pas poireauter 3 semaines avant d'avoir un rendez vous chez un mécano.

Un conseil au passage : ne tombe pas en panne en été ; c'est la croix et la bannière pour obtenir un dépannage rapide...

Titine se trainait un méchant dérèglement du ralenti à 2500 tours depuis 2 bonnes semaines. Comme la concession était overbookée, impossible de faire redescendre ce *&@# de ralenti à 1100 tours (évidement, y a pas de vis de réglage de ralenti sur la Tiger... Évidement...). Donc, j'ai cherché des renseignements sur Internet. Je me suis inscrit sur des forums anglais et allemand. Mais comme il me fallait trois plombes pour comprendre ce qu'on me voulait et pour décrypter les infos que j'obtenais, je me suis tourné vers les forums en français qui traitent des Triumph.

Enfin LE forum français... Pask'à l'époque, y en avait qu'un...

Je me suis donc inscrit sur le forum de Triumphadonf.

Le soucis, c'est que je suis arrivé avec mes questions bassement matérielles de ralenti foireux sur un forum composé de 99,9% de donfistes (les cacous qui sévissent sur les forums de triumphadonf) qui arsouillent en Speed et en Dayto.

Donc forcément, j'ai eu droit à tous les noms d'oiseaux. Et plus précisément aux sobriquets douteux relatifs aux capacités de ma moto. C'est ainsi que j'ai vu des "machine agricole", des "Massey Fergusson", sans compter les autres surnoms de travaux publics que la décence m'interdit de citer ici bas.

Moto de bucheron !

Mais y en a un qui revenait plus souvent que les autres : c'était "moto de bûcheron". Au début, je me suis un poil vexé...

Avec le temps, je m'y suis accoutumé et c'est même devenu une marque distinctive, avec le "moto de velu", qui devait concurrencer le "moto de couillu" réservé aux Speed Triple.

Avec le temps, j'ai appris à résoudre mes problèmes courants, soit avec l'aide des donfistes (l'union fait la force), soit par moi-même (moi même fait la force). Le forum technique est devenu une mine de renseignements pour le débutant Triumphiste, comme pour le bricolo averti.

Avec le temps, j'ai aussi appris à reconsidérer les qualités de Titine. Elle est certes mal foutue sur pas mal de points (mais il existe des solutions pour remédier à quelques-uns de ces défauts), mais j'ai pu me familiariser avec ses capacités Offe Rôde (off road, en bon franglais) : sa stabilité en terrain instable et glissant, son moteur onctueux, souple et coupleux. Cet hiver 2003/04, j'ai même pris un pied monstrueux à mener Titine sur des routes complètement enneigées (10 cm au bas mot ! J'te jure ! La tête de ma mère !), dans la lumière d'un petit matin, alors que le soleil n'arrivait pas à percer complètement les lourds nuages chargés de neige tombante. A ce moment-là, Titine a été royale ; pas une dérobade incontrôlée, pas une glissade traîtresse de l'avant (grâce au Continental TKC 80), à 50 km/h à doubler les caisseux affolés et perdus dans cet environnement extra-ordinaire... Je me suis même permis de passer le chasse-neige, en panne sur le bas-côté (enfin... permis... j'avais pas le choix, en fait...).

Passe devant !

Bon, d'accord, je suis arrivé avec une heure de retard au boulot... Mais n'empêche, c'était SUPER !

Depuis ce jour, je me suis dit : le Trail, c'est LA catégorie moto et la Tiger est son apôtre !

Alors, pour respecter un des adages de maître Yoda "Point avare en renseignements tu ne serras", j'ai décidé de mettre en ligne tous les trucs et astuces que j'ai pu trouver pour ma moto, afin d'aider le tout venant et de lui faire apprécier cette moto qui cache (trop) bien ses qualités. Et aussi pour laisser trace de mon passage dans le monde de Triumph sur l'Internet. Tant qu'à faire...

Sur ce site, cher lecteur, tu ne trouveras point de photos de belles mécaniques rutilantes, astiquées amoureusement pendant des heures au coin du feu, pendant que des coqs boys solitaires te racontent leurs exploits d'arsouilleurs du dimanche. Tu ne trouveras pas non plus les renseignements de base de la Tiger 885i comme la garde au sol et autres infos généralistes. C'est pas le genre de la maison.

moi

Ici, sur les photos, les motos sont pleines de cambouis, de boue et de coups de tournevis qui a ripé. Les chromes sont cachés par les empreintes de doigts gras, les jantes sont recouvertes par la graisse de chaîne et les dépôts de plaquettes de frein !

Ici, tu ne trouveras que du concret.

Ici, c'est 100 % pratique.

Bonne lecture !